Dans la très grande majorité des cas, les dents de lait tombent toutes seules. Il n’y a rien à faire, juste à attendre que les choses se fassent toutes seules. Cependant, il arrive parfois que cela nécessite un peu d’aide de votre part. Si la dent est vraiment prête à tomber, il y a plusieurs choses à respecter pour ne pas faire mal, ne pas traumatiser et éviter tout risque d’infection.

Enfant qui perd une dent de lait

Vérifier si la dent est sur le point de tomber

Il ne faut envisager d’aider une dent de lait à tomber que si celle-ci est sur le point de tomber. C’est en essayant de retirer une dent encore bien accrochée que vous pourriez causer douleurs, saignements et risquer une infection de la gencive.
Pour cela, demandez à votre enfant de la faire bouger avec sa langue. Si elle ne bouge pas facilement, c’est qu’il est encore trop tôt pour essayer de l’extraire.
De même, si en bougeant la dent, cela lui fait un peu mal, c’est que le moment n’est pas encore arrivé pour la faire tomber.
Un troisième signe pour savoir si la dent est prête à tomber : Il ne doit pas y avoir de saignement lorsque l’on essaye de faire bouger la dent.
Le plus important est de ne surtout pas traumatiser l’enfant. Pour cela, il faut attendre le bon moment pour retirer sa dent.

Retirer la dent en douceur

Préparer soigneusement l’opération

Tout d’abord, assurez-vous que votre enfant est d’accord pour que vous lui retiriez sa dent qui ne tient plus qu’à un fil. Il ne faudrait surtout pas qu’il panique, bouge ou se débatte au mauvais moment.

Pour ce moment tant attendu, votre enfant doit être détendu et calme. Tout énervement serait nuisible à cette opération. Lui parler du petit cadeau qu’il va recevoir sous son oreiller la nuit prochaine, ou lui lire un livre sur la Petite Souris des dents de lait sera de nature à le rassurer, l’apaiser et l’encourager.

Lavez-vous soigneusement les mains avec de l’eau tiède et du savon pendant au moins 30 secondes. Il va de soi que pour éviter toute transmission d’infection, il faut avoir des mains bien propres.

Préparez un morceau de gaze stérile ou à défaut, un morceau de coton ou un mouchoir en papier.
Restez vous-même calme et détendu(e). Votre enfant ressentirait immédiatement votre tension qui se répercuterait chez lui.

Retirer la dent de lait

Si et seulement si, toutes les conditions listées ci-dessus sont remplies, vous allez pouvoir retirer la dent de lait de votre enfant.

Saisissez fermement la dent en la tenant avec le morceau de gaze pour éviter tout glissement. Il est important de faire cela d’un geste précis et rapide pour ne pas provoquer de douleur et éviter à votre enfant de s’angoisser. Si jamais la dent ne vient pas facilement, c’est que les conditions listées précédemment n’étaient pas toutes remplies.

Il est possible qu’il y ait un léger saignement. Dans ce cas, appuyez sur le trou dans la gencive avec le morceau de gaze stérile et votre doigt. Puis demandez à votre enfant de maintenir le morceau de gaze en place en mordant dessus pendant une dizaine de minutes.

Rincez la bouche de votre bambin avec de l’eau et demandez-lui de bien recracher. Pour cela, vous pouvez utiliser de l’eau légèrement salée.

Célébrer ce moment

Ça y est, le grand moment est arrivé, sa dent est tombée ! Quelle fierté pour lui !
C’est un moment très important dans la vie d’un enfant. Ce rite de passage vers le monde des grands doit être célébré comme il se doit. La Petite Souris est là pour vous aider à cela. Et si en plus il ou elle a été courageux(se), c’est le moment de le (la) féliciter.

Précautions à prendre

Ne pas chercher à faire dans l’originalité

Certains parents débordent d’imagination pour attacher la dent qui bouge en la reliant par un fil à une porte, un véhicule ou un animal. Les vidéos de ces « exploits » ne manquent pas sur Internet. Les dentistes et la Petite Souris déconseillent vivement ce genre de pratique.

Se pencher en avant

Demandez à votre enfant de se pencher légèrement en avant. En cas de saignement, cela permettra d’éviter d’avaler le sang qui coule de la gencive ce qui n’est jamais agréable et peut même aller jusqu’à provoquer des nausées.

Surveiller s’il y a un saignement ou une douleur

Si l’hémorragie est importante et dure plus de quinze minutes et si la douleur est forte, rendez-vous immédiatement chez un dentiste ou un médecin.

Dent en bonne santé
Menu