Quand ils m’écrivent, les enfants me posent plein de questions sur la manière dont je m’y prends pour venir échanger leurs petites dents de lait tombées. Certaines questions sont un peu trop indiscrètes. Je ne peux pas révéler tous mes secrets. Il faut bien que je conserve une petite part de mystère. C’est aussi par souci de sécurité que je ne peux tout dévoiler. En effet, le trésor contenant toutes les pièces que j’apporte aux enfants attise les convoitises. Je suis la gardienne de ce trésor, il faut que je le préserve des voleurs et des escrocs.

Sur la piste du trésor de la Petite Souris

La légende dit que le trésor de la Petite Souris se trouve au pied de l’arc-en-ciel, contenu dans une marmite remplie de pièces d’or. Mais çà, c’est la légende. Ce ne serait pas pratique à retrouver quand j’en ai besoin. Moi, Lali la Petite Souris, je suis plus pragmatique.

Evidemment, mes sous ne sont pas à la banque. Elles ne m’inspirent pas confiance. Certaines étaient proches de la faillite il y a peu.

Pour ne pas mettre tous mes œufs dans le même panier, j’ai cachés les sous dans une multitude de petites cachettes. Rassurez-vous, la Petite Souris à une mémoire d’éléphant. Je me souviens de chacune de ces niches. Elles sont disséminées dans des arbres creux de la forêt bordant le château de Rosebois. Le tout sous la surveillance d’une bande d’écureuils qui y font aussi attention qu’à leurs précieuses noisettes.

Vous pouvez rassurer vos enfants. Crise boursière ou pas, les sous de la Petite Souris ne risquent rien. Ils sont entre de bonnes mains !

Menu