Souris imprimée en 3D

L’impression 3D consiste à imprimer des objets réels depuis un ordinateur et une imprimante 3D. Le terme « 3D » signifie « trois dimensions », ce qui caractérise les objets en volume. L’impression 3D est une technique de fabrication additive, c’est-à-dire qu’elle permet de créer des objets en ajoutant des couches de matière les unes sur les autres.
C’est en fait le même principe que l’imprimante papier, mais pour imprimer des petits objets.

D’où ça vient ?
La première imprimante 3D est créée aux Etats-Unis en 1988. Depuis, des progrès techniques ont permis certaines avancées : impression en couleur, impression avec de nouveaux matériaux, amélioration de la précision, etc. En 2006, un professeur américain crée la RepRap qu’on considère comme la première imprimante 3D personnelle.
Au départ, l’impression 3D était utilisée pour du prototypage rapide, c’est-à-dire par des entreprises qui veulent par exemple créer un nouveau produit mais souhaitent d’abord imprimer un prototype, c’est-à-dire un « brouillon » de ce produit pour pouvoir le tester et l’améliorer avant de lancer une production en grandes quantités. L’impression 3D permettait à ces entreprises de fabriquer un objet plus rapidement et pour moins cher que si elles faisaient appel à des machines industrielles classiques, même si la qualité n’est pas toujours parfaite. Aujourd’hui, l’utilisation des imprimantes 3D devient de plus en plus variée car les techniques d’impression 3D sont de plus en plus performantes et de plus en plus accessibles. On ne sait cependant pas encore quelle utilisation en sera faite dans les prochaines années : est-ce que tout le monde aura une imprimante 3D à la maison, de même qu’on possède tous une imprimante classique aujourd’hui ? Ou est-ce que l’impression 3D sera plutôt un service auquel on pourra accéder dans certains lieux spécifiques ? Par exemple nous irons peut-être demain au bureau de poste de notre quartier pour imprimer un objet en 3D ou dans certains magasins.

Comment ça marche ?
Les grandes étapes
Pour imprimer en 3D, il faut d’abord réaliser sur ordinateur un dessin numérique de l’objet à imprimer, via un outil de conception assistée par ordinateur (CAO). Le fichier 3D est ensuite transmis à l’imprimante qui est connectée à l’ordinateur et qui va ainsi lancer l’impression. C’est finalement à peu près le même fonctionnement que de créer un fichier Word et l’envoyer à une imprimante normale. La seule différence est que le fichier 3D n’est pas constitué d’un texte mais du dessin d’un objet, et que ce n’est pas de l’encre qui est utilisée pour imprimer un objet en 3D mais des matières comme du plastique, du métal, de la cire, du plâtre, etc.
Il existe plusieurs techniques d’impression 3D mais elles ont toutes le même procédé de base : l’imprimante dépose des couches de matière les unes sur les autres qui se fixent entre elles et forment ainsi l’objet final. Une des techniques les plus courantes consiste à faire fondre du fil de plastique qui est ensuite déposé couche après couche et se solidifie en refroidissant.
Voici une vidéo qui montre une imprimante 3D en fonctionnement :

Les usages : à quoi ça sert ?
L’impression 3D est déjà utilisée dans de nombreux domaines, par exemple dans l’aéronautique pour produire des parties de certains avions, mais aussi dans la médecine pour produire des implants ou des prothèses. Dans ce cas, l’avantage de l’impression 3D est que la prothèse par exemple peut être adaptée précisément à la morphologie des patients. Un des projets les plus célèbres est celui de la « bionicohand », une prothèse de main qui a été inventée et imprimée en 3D en 2012 par Nicolas Huchet, un Français amputé de la main. Cette main robotisée lui permet de commander l’ouverture et la fermeture des doigts par exemple. Plus d’infos sur ce projet dans cette vidéo :

Enfin, l’impression 3D est aussi utilisée par des particuliers qui impriment par exemple des objets utiles comme des pièces de rechange ou des objets décoratifs et artistiques comme des petites sculptures.

Combien ça coûte, peut-on en avoir chez soi, où en voir ?
Il existe plusieurs possibilités pour utiliser une imprimante 3D. Aujourd’hui, les moins chères coûtent environ 400€ et peuvent être achetées par des particuliers. Il existe également un peu partout en France et dans le monde des fablab ou des makerspaces, c’est-à-dire des lieux dans lesquels on peut se rendre pour utiliser de nombreuses machines telles que des imprimantes 3D, mais aussi pour se former, pour discuter, ou pour être conseillé par des experts. Il existe également un site internet sur lequel on peut payer pour utiliser l’imprimante 3D de quelqu’un qui habite près de chez nous.
Le savais-tu ?
En Californie, une maison a déjà été imprimée en 3D en 24h grâce à une gigantesque imprimante, tu peux voir la vidéo d’animation ici :

Un pont va également être construit sur un canal à Amsterdam grâce à une imprimante 3D, il devrait être terminé en 2017.

Pour en savoir plus…
Pour plus d’informations sur les maisons construites en 3D, voici une vidéo d’Arte très intéressante :

Dites le à vos amis :
Menu